VOTE | 195 fans

#102 : Premier jour

    C'est le premier jour pour Gwen au sein de Torchwood. Alors que l'équipe se trouve sur le lieu d'un crash de météorite, la jeune femme libère accidentellement un étrange gaz. Ce dernier se révèle être une nouvelle forme d'alien, qui a besoin d'hôtes humains pour survivre, et plus encore de l'énergie provoquée par des orgasmes mortels !
    L'équipe va devoir faire vite avant que l'extraterrestre ne décime toute la population mâle de Cardiff...

Popularité


3.67 - 3 votes

Titre VO
Day One

Titre VF
Premier jour

Première diffusion
22.10.2006

Première diffusion en France
12.10.2007

Vidéos

Baiser alien pour Gwen!

Baiser alien pour Gwen!

  

Entrainement aux armes

Entrainement aux armes

  

Plus de détails

Scénario : Chris Chibnall

Réalisation : Brian Kelly

Crédits : Ross O'Hennessy (Sergent Johnsson), Sara Lloyd Gregory (Carys), Ceri Mears (Banksy), Justin McDonald (Matt), Tom Price (PC Andy), Brendan Charleson (Ivan Fletcher), Rob Storr (Gavin), Lloyd Everitt (Mikey), Alex Parry (Eddie Gwynne), Felicity Rhys (Bethan), Naomi Martell (réceptionniste), David Longden (Monsieur Weston)
Premières diffusions

Gwen Cooper fête sa "promotion" avec son petit ami Rhys Williams. Après un bowling et un film, ils vont dîner en terrasse dans un restaurant. Gwen lui explique qu'elle travaillera maintenant dans les opérations spéciales, afin de couvrir son nouvel emploi au sein de Torchwood. Au moment où ils vont rentrer, ils aperçoivent une espèce de météorite traverser le ciel de Cardiff et s'écraser plus loin. A ce moment là, Gwen reçoit un message sur son portable pour rejoindre Torchwood immédiatement.

Gwen mène sa première enquête pour Torchwood sans vraiment se sentir à sa place. Elle tente de se familiariser avec la technologie dont ils disposent pour traquer et arrêter les Aliens. Elle peine à croire que l'équipe dispose d'autant de moyens, et se rend compte que Torchwood utilise les satellites et l'informatique de la police conventionnelle, en étant hors la loi. Jack constate de suite que Gwen a du mal à se considérer comme un membre à part entière de l'équipe et il la reprend immédiatement.

Pour son premier jour, Gwen enquête donc avec l'équipe sur le crash de la météorite. Elle va d'ailleurs constater l'influence de Torchwood sur le gouvernement, lorsqu'il s'agit d'histoires d'aliens. En arrivant sur les lieux du crash, dans les bois, l'équipe commence les analyses sur la météorite. Gwen ne connaissant rien des analyses à faire sur ce genre de cas essaie de faire ses preuves face à Owen qui la provoque. Par inadvertance, elle lui jette un outil qui atterrit sur la météorite. Celle-ci libère une entité gazeuse qui s'évapore aussitôt. Jack leur donne des masques pour se protéger mais Gwen se sent mal à cause de ce qu'elle vient de faire.

En ville, une jeune fille nommée Carys, téléphone à son ex-petit ami lorsqu'elle tombe nez-à-nez avec cette entité gazeuse qui semble entrer en elle. Un peu plus loin, elle veut retourner dans la boîte de nuit qu'elle vient de quitter pour téléphoner. Le patron ne veut pas la laisser entrer alors Carys l'embrasse fougueusement et il la laisse passer, faisant le fier devant ses collègues.

Carys entre dans la boîte de nuit où elle rencontre un garçon qu'elle attire et avec qui elle va avoir une relation dans les WC. Quand le garçon arrive au paroxysme du plaisir, il est comme vaporisé et la jeune fille l'aspire. Il n'en reste qu'un petit tas de poussière.

A Torchwood, Gwen se confond toujours en excuses lorsque Ianto leur annonce qu'ils ont une piste au sujet de l'entité. L'équipe se rend dans la boîte de nuit où le garçon s'est vaporisé. A l'entrée se trouve l'agent Andy, l'ancien équipier de Gwen. Il découvre alors que la jeune femme fait partie de Torchwood. L'équipe entre et visionne la vidéo de surveillance qui montre la scène en entier. Ils apprennent que le patron visionnait l'enregistrement en direct pour prendre du plaisir. C'est pour ça qu'il a su tout de suite ce qui se passait. L'équipe connaît maintenant le Modus Operandi de l'alien.

Chez elle, Carys, qui est avec son père, ne se sent pas très bien. L'homme discute et ne remarque rien. Il part travailler laissant la jeune femme seule et désespérée. Elle ne sait pas ce qui lui arrive mais tente de lutter contre la douleur.

Au QG, tout en discutant sur leur vie privée ou l'absence de celle-ci, Torchwood parvient à retrouver Carys, grâce à quelques manipulations informatiques. Ils interviennent chez elle en combinaison juste à temps avant que Carys ne prenne l'énergie du facteur. Voyant que l'air n'est pas toxique, ils enlèvent leur tenue et en le faisant, Gwen laisse Carys s'échapper. Owen intervient alors en lançant la prison portable, ce qui bloque Carys. Ils la ramènent au hub.

Gwen, qui ne sait pas vraiment quoi faire, mène quand même l'interrogatoire suite aux ordres de Jack et elle apprend que l'alien se nourrit de l'énergie sexuelle de ses victimes. Après une courte discussion, Carys piège Gwen dans la cellule. Apparemment, l'entité provoque le désir chez tous les êtres qu'elle croise. Carys, ou plutôt l'entité qui est en elle, se rend vite compte qu'elle doit absorber l'énergie d'un homme et non d'une femme. Quand la vraie personnalité de la jeune fille réussit à prendre le dessus sur l'entité, elle demande à Gwen de l'aider. Cette dernière accepte et lui promet de la sortir de là. Très rapidement, l'Alien reprend le dessus sur Carys.

Ianto amène le repas et toute l'équipe prend un peu de repos autour du dîner en plaisantant gaiement. Quand Jack doit s'absenter quelques minutes, Owen et Toshiko commencent à demander à Gwen ce que Jack lui a révélé sur son histoire. On se rend compte que personne ne connaît réellement le capitaine Jack Harkness. Ils ne savent pas d'où il vient, quand il est né... Des soupçons planent sur sa sexualité et sur ses origines. Soudain, ils entendent du bruit et mettent la cellule de Carys sur l'écran. Et là, quand Gwen se met à reprocher le manque d'humanité de Torchwood, Jack lui propose de leur montrer ce que c'est d'être humain selon elle.

Gwen se met au travail immédiatement, fait des recherches et sort tout ce qu'elle peut trouver sur Carys. Elle explique au capitaine que le meilleur moyen de résoudre le problème, c'est de l'aider à retrouver sa personnalité, peut-être en faisant venir son père à Torchwood. De son côté Toshiko finit les analyses de l'environnement de l'alien, et constate qu'elle dégage une quantité anormale de phéromones. L'équipe renonce donc à amener le père de Carys, car aucun homme ne doit se trouver en sa présence afin d'éviter qu'elle les attire et qu'elle s'en nourrisse.

Au même moment, ils retrouvent Owen, nu, dans la cellule de la jeune fille, mais elle a disparue. Elle s'est servie du jeune homme pour lui voler son badge d'accès. Le capitaine Harkness tente d'arrêter la jeune femme mais échoue lorsqu'elle prend en otage la main coupée du Docteur que garde Jack et qui a plus de valeur que n'importe quoi d'autre à ses yeux. Gwen et Toshiko lui courent après sans succès. La jeune fille a disparu.

Gwen est en charge de retrouver Carys, et l'équipe apprend que s'ils ne la retrouvent pas vite, l'entité alien qui possède son corps finira par le faire exploser. La jeune fille se rend chez son ex petit ami et le tue comme les autres. Quand Torchwood arrive, sur l'intuition de Tosh, il ne reste qu'un petit tas de poussière.

Ils se rendent ensuite compte que Carys travaille comme réceptionniste dans un organisme de dons de sperme et se mettent tout de suite en route pour l'arrêter. En arrivant sur place, ils découvrent plusieurs personnes qui ont été tuées et ne sont plus que des tas de poussières. Ils font sortir les derniers et la retrouvent. Gwen parvient à faire sortir l'entité de son corps en se dévouant pour que l'entité la prenne, elle, et laisse Carys tranquille. Jack la piège avec un artefact alien, la prison portable. Restant trop longtemps à l'air libre, l'entité gazeuse s'évapore et disparaît.

Après avoir ramené Carys chez elle, Gwen range ses dossiers sur l'affaire quand Jack arrive. Gwen lui pose des questions sur qui il est, et sur ce qu'il sait à propos de l'avenir. Elle n'aura évidemment pas de réponses. En revanche, Jack lui demande de rentrer chez elle, de garder une « vie normale » autant qu'elle le peut. Elle finit par rejoindre son petit ami Rhys pour dîner, mais on remarque qu'elle est encore à Torchwood dans ses pensées.

Ecrit par tomdevil

INTERIEUR - ALLEE DE BOWLING

Gwen et Rhys passent une bonne soirée au Bowling.

EXTERIEUR - SORTIE DE CINEMA - CARDIFF - NUIT

Gwen et Rhys sortent du complex « cinéma/bowling », et marchent dans la rue.

GWEN : La prochaine fois, c’est moi qui choisis le film…

RHYS : On m’avait dit que c’était bien...

GWEN : Je me suis endormie, Rhys...

EXTERIEUR - UN RESTAURANT

Gwen et Rhys mangent à une table, en discutant.

RHYS : Alors c’est quoi ces « missions spéciales » ?

GWEN : Oh rien, c’est juste de la paperasse.

RHYS : De la paperasse « spéciale » alors.

GWEN : On peut parler d’autre chose ?

RHYS : Comment ça, tu commences demain. Je suis content pour toi. C’est une sacrée promotion.

GWEN (riant doucement) : Je suis pas certaine…

RHYS : Tu seras parfaite.

GWEN (embrassant Rhys) : J’aimerais rentrer tôt…

RHYS (excité) : L’addition s’il vous plaît !

Gwen rit. Rhys regarde en l’air, vers l’extérieur. Il voit une boule de feu déchirer le ciel.

RHYS : Putain, c’est un avion en feu ?

GWEN : C’est pas un avion.

Gwen se lève et se met à courir.

RHYS : On n’a pas payé !

GWEN : Dépêche-toi.

Gwen prend Rhys par la main et ils se mettent à courir, pour mieux voir le phénomène. La boule de feu traverse la ville et va s’écraser au loin .

RHYS : C’était quoi ça ?

Gwen reçoit un texto qui dit simplement « Torchwood ».

GWEN : Je dois aller bosser.

 

GENERIQUE DE DEBUT

EXTERIEUR - 4X4 DE TORCHWOOD

L’équipe monte dans le 4x4, la caméra zoom sur leurs pieds uniquement.

PLAN COUPE DANS LE 4X4

Owen est au volant. Jack à l’avant, côté passager. Toshiko et Gwen sont assises à l’arrière du véhicule.

JACK : On localise et on nettoie, c’est tout. Trouvez-moi cette météorite avant que quelque un d’autre ne mette la main dessus.

Jack se retourne vers Gwen.

JACK : Au fait, content de te revoir.

Un écran et un clavier d’ordinateur surgissent devant Toshiko.

OWEN : Tosh, tu l’as trouvée ?

GWEN : T’as assez de matos ?

TOSHIKO : C’est un kit de base de surveillance, là on peut voir le lieu du crash, et avec ça on peut avoir accès à tous les fichiers nationaux.

GWEN (lisant l’écran) : C’est les fichiers anti-criminalité ? C’est à la Police, vous n’avez pas le droit.

JACK : Tu veux bien laisser tomber le « vous » et commencer à dire « nous » ?

TOSHIKO : Le lieu du crash à 100 m devant nous.

Le 4x4 s’enfonce dans un endroit dégagé et boisé. L’armée a déjà planté ses tentes et les soldats patrouillent autour du site, aidés de la Police.

OWEN : Merde. Les amateurs sont déjà là !

JACK : Bon, procédure habituelle.

Jack marche vers les tentes, il est suivi par les autres.

GWEN : C’est quoi la procédure habituelle ?

OWEN : Ça dépend.

GWEN : Comment ça, ça dépend… si c’est habituel ? Oh !

Gwen repart en courant vers le 4X4, car elle a oublié de prendre son sac. Elle pénètre dans la tente mais les autres ne sont plus là.

SOLDAT MORIARTY : Vous êtes qui vous ?

GWEN : Oh désolée...

SERGENT JOHNSON : C’est une zone militaire.

GWEN : Non je sais, je fais partie des forces spéciales. Je suis un membre de l’équipe… Torchwood, je travaille pour Torchwood.

SERGENT JOHNSON : Arrête ton baratin gamine, tu ne fais pas partie de Torchwood, et même si c’est le cas…

Jack entre par l’autre sortie de la tente et s’approche des soldats.

JACK : Vous auriez pu sortir les drapeaux de bienvenue. Et tout d’abord, elle n’a rien d’une gamine, de là où je suis…

Jack fait un signe de tête à Gwen.

JACK : …Elle a toutes les formes là où elles doivent être. Mais elle fait bien partie de Torchwood, tout comme moi, et si vous le permettez, laissez-nous faire notre boulot.

Jack tend sa main à Gwen qui l’accepte.

JACK : On y va ?

Jack et Gwen sortent par l’arrière de la tente et pénètrent dans un petit coin très boisé, le lieu du crash.

JACK : Allons voir ce qu’on est venus chercher.

Jack lâche la main de Gwen lorsqu’ils arrivent sur le lieu du crash. Gwen les voit travailler et s’arrête. Toshiko et Owen sont en train d’étudier un énorme bloc de roche dans un cratère. Jack fait le tour et se place de l’autre côté du cratère.

OWEN : C’est une sorte de scories spatiale tout ce qui a de plus normal. C’est un terme technique.

GWEN : Oui, merci.

JACK : Alors, prenez toutes les données nécessaires et filons le camp d’ici.

Ils ouvrent chacun leur boite à outils, et se lancent divers outils de l’un à l’autre, avec rapidité et efficacité.

OWEN : Rends-toi utile, chérie, et envoie-moi la grosse pince dans la boite à outils.

GWEN : C’est pas « chérie », c’est Gwen, juste une syllabe, tu devrais y arriver.

OWEN : Pas de « poupée », ou bien « poulette », ou encore « bizute » ?

Gwen sort la pince de la boite à outil.

GWEN : Dommage que ton outil ne soit pas assez gros pour ce travail, chéri, attrape !

Owen ne parvient pas à rattraper la pince, laquelle va se planter dans le rocher. Une lueur bleue sort de la fissure provoquée par la pince et un gaz pourpre se dégage alors du rocher.

OWEN : Merde.

JACK : Owen, Tosh, mettez ça !

Jack leur lance à chacun un masque à oxygène et en met un sur le visage de Gwen. Jack et Gwen observent le gaz qui s’échappe de l’objet.

 EXTERIEUR - ALLEE - NUIT

Une jeune femme prend son téléphone mobile, elle semble stressée.

CARYS : Eddie, c’est tout, je n’ai droit qu’à ton répondeur ? T’es qu’un salaud, tu aurais pu au moins m’envoyer un texto. Je t’attends toute seule depuis des lustres, et j’en ai marre. Marre d’attendre que tu daignes te pointer. J’aurais aimé ne jamais te rencontrer. J’aimerais être morte. Non, j’aimerais que TU sois mort… rappelle-moi.

Le gaz rosâtre apparaît. Carys éteint son mobile et se retourne. A la vue du gaz, paniquée, elle recule contre le mur dans la ruelle. Par la caméra de surveillance, on voit le gaz entrer dans la bouche de la jeune femme.

 EXTERIEUR - UNE BOITE DE NUIT - ENTREE

3 videurs se tiennent debout devant l’entrée de la boite et laissent entrer quelques filles.

BANKSEY : Bonne soirée, mesdemoiselles.

FILLES : Salut beau gosse.

Banksey reluque les filles sur leur passage.

BANKSEY : Oh... Très joli.

Il se retourne. Carys veut entrer à son tour.

BANKSEY : Tu vas où comme ça ?

CARYS : J’étais dedans tout à l’heure, je suis juste sortie pour passer un coup de fil.

BANKSEY : Toute sortie est définitive.

Carys embrasse Banksey.

BANKSEY : Très bien, euh… c’est bon, entre.

Fier, Banksey se retourne vers ses collègues.

BANKSEY : Prenez-en de la graine les gars.

INTERIEUR - LA MEME BOITE DE NUIT

Carys repère un homme près du bar et se dirige vers lui. Elle l’entraîne vers les toilettes et commence à l’embrasser.

MATT : Je sais même pas comment tu t’appelles ?

Carys prend les mains de Matt et les pose sur ses fesses.

MATT : On s’en fout des noms.

Ils s’embrassent, Carys s’assoie sur l’évier et aide Matt à enlever son pantalon. Ils font l’amour.

MATT : Je crois pas que je vais tenir longtemps...

CARYS : Alors ne te retiens pas !

Matt jouit, en hurlant. Il se transforme en gaz lumineux et doré. Carys absorbe le gaz et tout ce qui reste du garçon, c’est un petit tas de cendres noires.

 INTERIEUR - LE HUB

GWEN : Je suis vraiment désolée…

JACK : C’est bon, arrête de dire que tu es désolée.

GWEN : Mais je le suis vraiment, croyez-moi, je suis tellement, tellement désolée. Mon dieu, j’y crois pas !

OWEN : On t’a pas appris les principes de précautions dans la Police ?

GWEN : Je vous voyais vous lancer des outils alors je…

OWEN : Oui mais on ne s’est pas ratés.

GWEN : Je vais me racheter, quoique ce soit, je vais m’en occuper. Qu’est-ce qui s’est passé à votre avis ? Je veux dire, c’était juste du gaz, ça peut pas être très grave… n’est-ce pas?

OWEN : T’as raison, le gaz n’a jamais fait de mal à personne.

JACK : Le côté positif de la chose, c’est que nous avons un beau spécimen à étudier.

Jack ouvre une boite posée sur la table d’autopsie.

JACK : Quasiment intact.

OWEN : Le problème c’est qu’on a un alien qui se balade en liberté. On ignore ce que c’est, où il est allé et ce qu’il a l’intention de faire.

TOSHIKO : Lâche-la.

GWEN : C’est le pire premier jour de toute ma vie !

JACK : On fait tous des erreurs. Oublie ça. Maintenant il faut retrouver ce qui a bien pu sortir de ça.

Ianto se racle la gorge. Il est debout sur la passerelle, un porte-papiers à la main.

IANTO : Ceci pourrait nous aider. Les Urgences ont été appelées pour un décès dans une discothèque. La cause du décès est un peu… inhabituelle.

Gwen monte sur la passerelle et se saisit du dossier.

IANTO : Il y a peut-être un lien.

EXTERIEUR - LA BOITE DE NUIT

L’agent de police Andy garde l’entrée de la discothèque. Le 4x4 de Torchwood se gare devant. Owen, Jack et Toshiko entrent dans la discothèque en courant. Gwen les suit.

JACK : Torchwood.

AGENT ANDY : Gwen ?

GWEN : Salut !

AGENT ANDY : Ma parole, qu’est-ce que t’es chic, missions spéciales ? On se demandait tous..

GWEN : J’ai voulu vous appeler, mais j’étais un peu débordée.

AGENT ANDY : Ben vas-y, raconte.

Jack se penche dans l’entrée et lance un regard agacé à Gwen.

JACK : Tu viens ?

GWEN : Oui, désolée. Tu peux partir maintenant, pas la peine que tu reste là à te les geler.

AGENT ANDY : C’est toi qui me donnes des ordres maintenant ?

GWEN : Euh... Tu passeras le bonjour de ma part aux autres.

L’agent Andy lui fait oui de la tête et Gwen entre dans la discothèque.

INTERIEUR - BOITE DE NUIT - TOILETTES

L’équipe de Torchwood et Banksey sont dans les toilettes à regarder le tas de cendres.

GWEN : C’est tout ce qui reste ?

BANKSEY : Comment est-ce possible ?

JACK : La question est : comment savez-vous qu’il s’agissait d’une personne ?

PLAN COUPE FLASHBACK

Banksey se masturbe devant son écran de surveillance et les ébats de Carys et Matt. Il s’arrête en voyant le garçon se réduire en cendres.

RETOUR - TOILETTES DE LA DISCOTHEQUE

BANKSEY : Ça m’a fichu un coup, croyez-moi !

JACK : Il faudrait que l’on visionne cet enregistrement.

INTERIEUR - DISCOTHEQUE - SALLE DE VIDEO-SURVEILLANCE

L’équipe regarde l’enregistrement de la scène dans les toilettes.

JACK : Et bien…

TOSHIKO : Oh mon dieu !

GWEN : Il a juste…

JACK : Tiré et s’est tiré.

OWEN (riant) : C’est comme ça que j’aimerais partir.

TOSHIKO : Je pense que ça peut se faire…

BANKSEY : Comment est-ce que… ça n’a aucun sens. C’est impossible !

GWEN : Vous savez comment s’appelle la fille ? Est-ce qu’ils sont arrivés ensemble ou bien se sont-ils connus dans la discothèque ? Est-ce qu’elle vient souvent, l’un de vos collègues pourrait-il nous dire qui c’est ?

BANKSEY : Aucune idée. On voit des centaines de clients tous les week-ends, on ne tient pas de registres.

JACK : Merci pour votre aide. Nous avons tout ce qu’il nous faut.

Jack fait sortir Banksey de la pièce. 

GWEN : Comment ça ? On n’a aucun indice. On n’a même pas son nom.

Jack quitte la pièce, les autres le suivent. Tout en traversant la discothèque pour en sortir, il parle.

JACK : On a besoin d’un des corps de la chambre de cryogénisation, avec la même corpulence que le jeune homme. Faîtes en sorte qu’il soit non identifiable et jetez-le dans un endroit isolé, il faut que ça aie l’air d’un suicide.

GWEN : Vous avez une planque avec des cadavres ?

Jack scanne les environs, il s’arrête près du bar, tandis que Toshiko et Owen s’en vont.

RETOUR EXTERIEUR - ALLEE - DERRIERE LA DISCOTHEQUE

Gwen court après Jack, dans la ruelle derrière la boite, et Jack continue de scanner les alentours.

GWEN : Vous avez pensé à sa famille ? Vous ne pouvez quand même pas maquiller sa mort et voilà.

JACK : Tu veux leur expliquer qu’il est mort en baisant un alien ?

GWEN : On n’en est même pas sûr.

Jack continue d’inspecter les lieux avec son scanner.

JACK : Ce sont les mêmes éléments que sur le lieu du crash. On en retrouve un peu partout dans la discothèque mais ici c’est plus fort. Il s’est passé quelque chose ici même.

Jack lève les yeux et aperçoit une caméra de surveillance.

INTERIEUR - BOITE DE NUIT - SALLE DE VIDEO-SURVEILLANCE

Jack et Gwen visionnent l’enregistrement de ce qui s’est passé dans la ruelle. Ils voient le gaz prendre possession de Carys. Jack sort la cassette et la garde avec lui.

GWEN : Tout est de ma faute. Sans moi, il serait encore en vie.

JACK : Ça ne te servira à rien de penser comme ça. Une chose est sûre à présent, l’alien a pris possession d’un corps.

GWEN : Il faut l’empêcher de tuer à nouveau.

INTERIEUR - APPARTEMENT DE CARYS - LE LENDEMAIN MATIN

Carys et son père, Ivan.

IVAN : Alors je leur ai dit « les gars il faut vous secouer, sinon moi j’embauche 5 polonais qui bosseront toute la journée sans prendre de pause. Et avec le sourire en plus pour moins de 56 billets. » Je l’ai dit à Niall, pourquoi est-ce que je m’embêterais avec des types qui se plaignent tout le temps de bosser. Carys, ça va ?

CARYS : Oui.

IVAN : Tu as la gueule de bois ? T’as fait quoi hier soir ?

CARYS : Je ne m’en souviens plus très bien. J’ai dû pas mal me torcher.

IVAN : Je dois y aller. Tony a besoin de la camionnette avant 9h. Tu seras là ce soir ?

Carys lui fait oui de la tête et Ivan l’embrasse sur le front et puis s’en va. Carys reste assise, presque léthargique.

INTERIEUR - LE HUB

Jack examine au laser une carte géographique murale.

GWEN : Et vous faîtes quoi là ?

JACK : Je croise les données des radars géo-localiseurs pour déterminer la trajectoire intrinsèque de la météorite.

TOSHIKO : Il veut dire qu’il essaie d’en trouver la provenance géographique.

JACK : Hé ! Un peu de blabla technique, ça fait du bien de temps en temps.

GWEN : En gros c’est un gps.

TOSHIKO : C’est pratiquement ça !

GWEN : Rhys, mon copain est le patron d’une boite de transport, il bosse sur le même style de matos sauf que c’est moins grand.

TOSHIKO : Tu as un copain ?

GWEN : Ouais, et vous ?

TOSHIKO : Pas le temps avec ce boulot.

GWEN : Et toi, tu vois quelque un ?

OWEN : Tu veux rire ! J’ai assez d’emmerdes ici.

GWEN : Vous êtes tous célibataires ?

OWEN : A part toi, bizute.

GWEN : Je voudrais pas être indiscrète, je le suis peut-être, mais vous faites quoi quand vous bossez pas, pour vous détendre, je veux dire…

OWEN (après un temps de réflexion) : Je persécute les couples heureux en ménage !

INTERIEUR - SALLE DE BAIN DE CARYS

Carys est sous la douche. Elle pleure.

INTERIEUR - LE HUB

TOSHIKO : Le gaz est identifié, son nom est vortex ou encore ceronium.

JACK : Super, mes deux préférés ! Vérifie les infos qu’on a là-dessus.  

Gwen se penche sur l’ordinateur de Toshiko.

GWEN : C’est quoi ?

TOSHIKO : J’ai gardé une image de l’enregistrement de la fille, je la compare avec le fichier de la population nationale.

GWEN : Vous n’avez pas le droit de ficher tous les visages du Pays, c’est une atteinte à la liberté civique et au droit de la protection…

JACK : Et tu continue à dire « vous » au lieu de « nous »…

OWEN : 119 suspects, ce machin est censé nous donner une seule réponse précise !

TOSHIKO : La résolution de l‘image de surveillance était trop basse, j’ai essayé de l’amplifier mais sans succès, le logiciel ne semble pas fonctionner de façon optimale.

IANTO : On a là le chiffre maximum, je peux finir de trier à partir de ça, vous savez, la bonne vieille méthode, avec mes yeux.

GWEN : Et on a quoi sur les empreintes digitales que j’ai relevées sur le mur dans la ruelle ?

Elle vérifie sur l’ordinateur qui finit par indiquer « aucune compatibilité ».

GWEN : C’est un coup pour rien.

OWEN : C’est peu de le dire.

GWEN : Au moins moi je tente quelque chose.

OWEN : Non, tu tentes n’importe quoi, nuance.

JACK : La caméra de surveillance a du la filmer quand elle est entrée dans la discothèque. Tosh, peux-tu reconfigurer le logiciel de reconnaissance biométrique pour retracer son itinéraire à partir du réseau de vidéo-surveillance ?

TOSHIKO : Je vais essayer, mais ce sera long, chaque angle de vue pour chaque coin de rue, ça signifie des centaines de milliers de possibilités.

JACK : Tente le coup. Au moins on saura où elle a commencé la soirée.

GWEN : On pourrait comparer ça avec les adresses des suspects restants, listés par le logiciel ?

OWEN : Bonne idée, bizute. Là c’est un peu mieux !

INTERIEUR - CHAMBRE A COUCHER DE CARYS

Carys est assise devant sa coiffeuse, elle se brosse les cheveux. Elle se tient soudain le ventre et crie trois fois de suite, à chaque fois de plus en plus fort, la douleur grandissant. L’alien est en elle. La sonnette de la porte d’entrée retentit, et la douleur s’apaise. De la chair fraîche pour l’alien. Carys descend les escaliers en courant.

GAVIN : Vous faites prospérer ce site web.

Gavin, le facteur lui tend un paquet. Carys claque la porte après lui. Toute excitée, elle commence à défaire la ceinture du jeune facteur.

GAVIN : Oh… je suppose que votre père n’est pas là…

CARYS : Déshabillez-vous !

Elle le jette sur le canapé.

GAVIN : Doucement, Carys.

Elle le chevauche.

GAVIN : C’est bon, ça suffit. Trêve de plaisanterie. C’est une idée de Barry, j’en suis sûr.

CARYS : La ferme !

La porte du salon s’ouvre et Jack entre. Il porte une combinaison blanche et un masque à oxygène. Il pointe une arme sur Carys. Toshiko le suit. Owen et Gwen entrent par la porte d’entrée.

GAVIN : Qu’est-ce qui se passe ?

JACK : Remettez votre pantalon et dégagez ! Tout de suite.

Gavin s’en va.

JACK : Ça me brise toujours le cœur de devoir dire ça !

TOSHIKO : L’air est sain, aucun danger.

Ils enlèvent leur masque. Gwen est en train d’enlever le sien lorsque Carys en profite pour s’enfuir de son côté.

JACK : Gwen, fais gaffe !

Carys parvient jusqu’à l’entrée. Owen jette par terre un objet. Un cercle de lumière se dégage de l’objet et s’élève en tourbillon, emprisonnant Carys.

GWEN : C’est quoi ce truc ?

OWEN : Une sorte de cellule gonflable. Le problème c’est que la batterie tombe en rade au bout d’une heure…

JACK : Qui t’a autorisé à t'en servir ?

OWEN (l’air plein d’espoir) : Euh… Je viens d’empêcher la fuite d’une prisonnière.

JACK : Tu connais le règlement. Aucun de ces objets ne quitte la Base sans mon accord.

OWEN : C’est bon, pas la peine de me remercier.

Jack libère Carys grâce à son bracelet de commandes et Gwen la prend par les épaules.

GWEN : Venez avec nous.

INTERIEUR - LE HUB

Ils entrent dans le Hub, Gwen tient toujours Carys.

JACK : Essaie de la faire parler.

GWEN : Quoi, vous venez pas avec moi, j’ignore ce qu’il faut faire.

JACK : D’habitude il vaut mieux éviter de dire ça devant le prisonnier.

Gwen emmène Carys dans la salle des prisons, et la fait entrer dans une cellule.

CARYS : Est-ce que vous êtes des services secrets ? Où suis-je ? Qu’est-ce que vous voulez ?

GWEN : Je crois que tu le sais Carys.

CARYS : Comment connaissez-vous mon nom ? Je n’ai jamais rien fait de mal. Que voulez-vous de moi ?

GWEN : Je sais qu’il y a quelque chose qui vit à l’intérieur de toi, et je sais ce qu’il t’a fait faire. Il s’appelait Matt Stephens, ses parents ont perdu leur fils unique ce matin à 3h07.

Carys pleure de douleur, l’alien reprend le contrôle.

CARYS : Vous avez détruit mon vaisseau.

GWEN : Ça y est. D’où est-ce que tu viens et pourquoi veux-tu envahir la Terre, parce que si c’est pour nous réduire à l’esclavage, tu peux laisser tomber.

CARYS : Qui parle d’esclavage ?

GWEN : Eh bien, c’est votre truc ça l’esclavage, à vous autres, les aliens, non ?

CARYS : Non. Je ne veux que l’énergie, celle de l’orgasme. J’en ai besoin pour vivre.

GWEN : Ok, pour résumer, tu as voyagé jusqu’ici pour te nourrir d’énergie orgasmique ?

CARYS : Il n’existe rien de tel, nulle part ailleurs.. Vous êtes d’un goût, le meilleur coup qui soit.

Carys éclate de douleur et se cogne contre le mur de la cellule en essayant de résister à l’emprise de l’alien. Gwen ouvre la porte de la cellule pour lui venir en aide.

CARYS : Aidez-moi, je vous en supplie. Faites le sortir de moi !

Gwen aide Carys à se relever et semble hésitante. Carys la colle contre le mur et se met à l’embrasser.

PLAN COUPE

Owen assis à son poste, devant la caméra de surveillance de la cellule de Carys.

OWEN : Salut ! Bonjour le cadeau !

RETOUR SUR CELLULE

Gwen et Carys s’embrassent avec fougue, Gwen se dit à voix haute.

GWEN : Ok, premier contact direct avec un alien, pas vraiment comme je me l’imaginais.

INTERIEUR - LE HUB - POSTE DE TRAVAIL D’OWEN

Owen continue à mater l’écran, et appelle Jack et Toshiko.

OWEN : Hé vous autres, venez vous rincer l’œil.

TOSHIKO : Ouah… !

JACK : Ouah… !

OWEN : Je croyais qu’elle avait un petit ami.

JACK : Vous autres et votre manie de cataloguer les gens.

TOSHIKO : On devrait vraiment la sortir de là.

Ils continuent de fixer la scène.

JACK (sans bouger) : Oui. Je veux dire oui, allons-y !

Jack court vers la salle des prisons.

OWEN : Juste le temps d’enregistrer...

Ils descendent vers les prisons.

INTERIEUR - CELLULE DE CARYS

CARYS : Non, ça ne sert à rien, il me faut un homme.

Gwen essaie d’embrasser Carys mais celle-ci la repousse. Elle se met à crier de douleur.

CARYS : Promettez-moi que vous allez m’aider. Promettez le moi.

Le téléphone portable de Gwen sonne, elle sort de la cellule.

GWEN : C’est promis.

Gwen referme la porte et répond au téléphone.

GWEN : Salut !

RHYS (au bout de la ligne) : Ne me dis pas que tu bosses encore ?

Jack et Toshiko arrivent à l’entrée de la salle des cellules.

GWEN : J’ai bien peur que oui.

Par geste, Jack demande à Gwen si tout va bien. Elle lui fait un clin d’œil et lève son pouce en l’air pour lui signifier que oui.

RHYS : Tu penses rentrer à quelle heure ? Je commence juste à cuisiner.

GWEN : Je ne sais pas trop quand on aura fini ici…

RHYS : J’espère que c’est excitant ce que tu fais ? C’est le pied ?

GWEN : Euh… C’est pas mal…

RHYS : Je te dérange peut-être ?

GWEN : Disons que c’est pas le meilleur moment.

RHYS : Oh, ayez pitié de moi, je suis la veuve d’un agent spécial !

GWEN : Je te rappellerai plus tard.

Gwen raccroche. Elle tient son téléphone contre elle et recule vers une autre cellule plus éclairée. Le weevil à l’intérieur se met à rugir en se cognant contre la vitre. Elle crie, puis fait demi tour et sort de la salle des prisons.

INTERIEUR - LE HUB

Gwen entre dans la partie centrale du hub, et croise Owen qui l’applaudit.

OWEN : Bien joué la bizute, voilà ce que j’appelle une investigation méthodique. J’ai hâte de voir ce qui se passera quand tu prendras sa déposition.

Gwen court vers lui et le saisit par le col, le collant contre le mur.

OWEN : Qu’est-ce qui te prend ? Lâche-moi !

GWEN : Cette fille est possédée par je ne sais quoi et toi tu trouves ça marrant !

OWEN : Très bien, grand dieu, je m’excuse.

GWEN : On est là pour l’aider. Ce n’est pas un rat de laboratoire.

OWEN : Non, c’est une meurtrière, et c’est toi qui as tenu à la rattraper. Alors explique-moi pourquoi elle est devenue ta meilleure amie !

Jack surgit entre eux deux.

JACK : Pour votre info, étrangler le personnel fait partie de « mon » job.

Gwen lâche Owen. Ianto déboule avec un plateau de plats préparés. Owen masse son cou douloureux.

IANTO : Bon, qui veut manger chinois ?

INTERIEUR - LE HUB - SALLE DE REUNION

L’équipe est à table en train de manger. Jack raconte une histoire en riant.

JACK : … Et elle dit, elle dit « si j’avais su ce qu’il était, jamais je ne l’aurais épousé ! »

TOSHIKO : Mais elle le savait depuis le début.

OWEN : Oui, mais elle s’en fichait pas mal.

IANTO : Jusqu’à ce qu’il se mette à laisser des traces de mucus dans la baignoire.

JACK : Ça, ça a été le coup de grâce. Les aliens n’ont vraiment aucun sens de l’hygiène.

Jack boit une gorgée de sa boisson puis tape sur la table.

JACK : En parlant de ça, je dois aller pisser.

Jack quitte la pièce. Le reste de l’équipe se tourne vers Gwen.

OWEN : Alors qu’est-ce qu’il t’a dit ?

GWEN : A propos de quoi ?

TOSHIKO : De lui.

GWEN : Vous êtes ici depuis plus longtemps que moi.

TOSHIKO : On espérait qu’il t’en dirait plus à toi.

GWEN : Tu es flic, t’as l’habitude de cuisiner les gens.

GWEN : Vous ne savez rien sur lui ?

OWEN : Ni qui il est, ni d’où il vient. Rien. Sauf qu’il est gay.

GWEN : Non. Vraiment, vous pensez qu’il l'est ?

TOSHIKO : Non. Owen le pense, moi non.

IANTO : Et moi je m’en fiche.

OWEN : Un hétéro ne porterait pas un uniforme militaire.

GWEN : Je trouve que ça lui va bien . Il est assez « chic ».

TOSHIKO : Absolument. Je l’ai vu à l’œuvre, il se taperait n’importe qui du moment que c’est un beau spécimen.

GWEN : On sait déjà qu’il est Américain, non ?

OWEN : Même ça, on n’en est pas certain.

TOSHIKO : Pas de citoyen américain né dans les 50 dernières années sous le nom de Jack Harkness.

GWEN : Peut-être que c’est top-secret.

IANTO : Il a du être un membre influent de la CIA, enfin c’est-ce que je pense.

GWEN : S’il ne veut pas vous en dire plus c’est qu’il doit avoir de bonnes raisons.

OWEN : C’est sûr, mais ça ne m’empêchera pas de vouloir savoir pourquoi.

GWEN : C’est quoi ce bruit ?

Ils entendent Carys qui pleure, depuis le moniteur de surveillance, dans sa cellule. Jack revient. Gwen se lève et va vers l’écran, l’air tourmenté.

GWEN : On est là à manger chinois pendant que cette fille se bat pour rester en vie.

JACK : En fait, pendant que l’on mange, les ordinateurs effectuent un bilan complet des fonctions vitales de Carys. Ils analysent son sang, son métabolisme, ses organes vitaux, sa peau, la totale. On saura exactement l’emprise que l’alien a sur elle. Ils prélèvent aussi des échantillons de l’air contenu dans la cellule afin de détecter tout changement de l’environnement immédiat de Carys. Est-ce que cela te suffit ou est-ce que tu en veux plus ? Parce que euh… tu vois, ça devient lassant…

GWEN : Vous êtes planqués ici depuis si longtemps à vous concentrer sur des trucs d’aliens, vous en avez oublier ce que c’est que d’être humain…

JACK : Alors rappelle le nous, dis moi ce que c’est que d’être humain au 21ème siècle.

GWEN : D’accord.

INTERIEUR - LE HUB

Gwen travaille sur son poste , devant son ordinateur. Elle imprime des éléments et des photos relatant la vie de Carys. Gwen résume son travail à Jack.

GWEN : Carys Fletcher, née le 30 novembre 1987. Bulletins scolaires, dossiers personnels de son agence d’intérim, diplômes de natation à l’âge de 6 ans, article de presse sur l’accident de voiture de sa mère, morte quand elle avait 10 ans, et des e-mails concernant les mérites de Heath Ledger et d’Orlando Bloom qui datent de l’année dernière.

JACK : Pourquoi tu as fais ça ?

GWEN : Il ne s’agit pas de météorites ou de gaz. Il s’agit d’une fille prise au piège et que nous devons sauver. Quand j’étais avec elle dans la cellule, Carys m’a dit qu’elle perdait le contrôle. On doit trouver un moyen pour qu’elle puisse continuer à se battre, se souvenir de qui elle est.

Jack la fixe du regard.

GWEN : Est-ce que j’ai quelque chose sur le visage ?

JACK : Euh… non, c’est juste… C’est du bon boulot. Tu es très douée.

Jack semble sincèrement satisfait du travail de Gwen.

GWEN : Merci. Je pense qu’on devrait amener son père ici.

JACK : Là tu plaisantes ?

GWEN : Il faut trouver le moyen de la faire réagir, qu’elle se batte à nouveau.

JACK : Notre priorité est de contenir la menace extra-terrestre, pas d’impliquer des civils en les mettant dans les mêmes cellules.

GWEN : On doit l’aider.

JACK : Gwen, il est hors de…

GWEN : Si c’est pas nous, Jack, qui le fera ?

JACK : Tu es toujours aussi tourmentée dans la vie ?

TOSHIKO (par le haut-parleur depuis son poste) : Vous devriez venir voir ça.

Jack et Gwen rejoignent Toshiko.

TOSHIKO : Ceci représente la composition normale de l’air contenu dans la cellule. Et voici les derniers relevés qui datent de l’heure passée. L’activité de l’air est nettement en augmentation sur l’écran. L’alien sécrète un mélange volatile de phéromones très fortement dosées, des phéromones sexuelles. Mille fois plus puissantes que ce à quoi nous sommes habitués.

JACK : C'est un aphrodisiaque ambulant.

GWEN : Je me disais aussi… En fait, on s’est un peu pelotées.

JACK et TOSH : On sait.

JACK : Alors, tu veux toujours qu’on fasse venir son père dans la cellule ?

GWEN : Mon dieu, non. Aucun homme ne doit s’en approcher.

TOSH et GWEN : Owen !

INTERIEUR - CELLULE DE CARYS

Toshiko et Gwen se dirigent vers les prisons. Owen est là debout, tout nu, à l’intérieur de la cellule de Carys. Carys s’est échappée.

TOSHIKO (via le digicode): Jack, Carys n’est plus dans sa cellule.

OWEN : Cette petite garce m’a piqué mon badge d’accès.

JACK : Je m’en occupe. Et dites à Owen de travailler un peu plus ses abdos.

Toshiko ouvre la cellule et Owen en sort.

OWEN : Je faisais quelques relevés, en gardant un œil sur elle et puis paf…

TOSHIKO : Tu t’en sors bien, une chance que c’est seulement ton badge d’accès qui l’intéressait.

GWEN : Ça va mieux maintenant… où bien tu te sens encore comme une tête de nœud ?

INTERIEUR - LE HUB

Carys déambule dans le hub, Jack la trouve.

JACK : On ne sort pas, désolé.

Jack lui bloque le passage vers la sortie. Elle court vers une porte-fenêtre qu’elle tente d’ouvrir, en vain. Elle est coincée entre le mur et une table, Jack se tient à l’autre bout de la table. Il s’amuse à devancer le choix de sa direction. Tous deux posent alors leur regard sur un couteau posé sur la table, Carys est la plus rapide, elle se saisit de l’arme et la fait fendre l’air devant Jack qui esquive chaque attaque.

JACK : Ah... tu veux faire un peu d’exercice, c’est ça ?

Carys continue de secouer le couteau devant Jack qui attrape une perche en bois.

JACK : Eh bien nous voilà à égalité !

Jack fait reculer Carys contre une colonne, mais elle réussit à le toucher à la jambe. Jack vacille en se tenant la jambe blessée, et Carys en profite pour s'enfuir. Ils luttent encore un instant et Carys lui envoie une chaise à roulettes. Jack l’évite.

CARYS : Vous ne m’arrêterez pas .

Carys descend les escaliers en courant, Jack va à l’opposé pour lui bloquer la sortie, prêt à se battre. Carys se saisit du bocal qui contient la main.

JACK : Posez-le ! Ça n’a aucune valeur si ce n’est pour moi ! Posez ça tout de suite ou je tire !

Jack sort son pistolet, mais il la laisse aller vers la sortie, le bocal dans les mains.

CARYS : Alors tirez, c’est-ce que vous dîtes mais vos yeux disent le contraire. Je m’en vais, n’essayez pas de m’arrêter !

Carys s’arrête, elle souffre, elle lutte contre l’alien en elle.

CARYS : Je vous en supplie, aidez moi !

Jack compatit pendant un instant, et Carys entre dans l’ascenseur. Celui-ci se referme et Jack grimpe les escaliers en vitesse. Il parvient à l’étage supérieur quasiment au même moment où Carys sort de l’ascenseur. Il la pourchasse. Ils arrivent tous deux dans le coin de la réception réservé aux informations touristiques, où Ianto les attend.

IANTO : Dois-je attaquer quelqu'un monsieur ?

JACK : J'apprécie ta proposition... Je veux juste que tu ouvres la porte.

Jack range son arme tandis que Ianto ouvre la porte.

JACK : Maintenant, donnez moi le bocal.

Jack tend les mains pour prendre le bocal. Mais Carys le lance violemment par-dessus le bureau, le bocal se brise et roule sur le sol. Jack hurle de dépit et court attraper la main. Gwen et Toshiko entrent, voient Jack tenir la main tremblante, puis elles partent courir après Carys. Mais celle-ci s’est enfuie.

INTERIEUR - LE HUB

GWEN : Après tout ce que je vous ai dit, vous tenez plus à une main coupée qu’à la vie de cette pauvre Carys ?

JACK : Tu veux faire tes preuves ? Retrouve la. Appelle tes potes de la police et dis-leur de se rendre utiles pour une fois.

GWEN : D’accord. Je vais les appeler. Lancez un avis de recherche : une femme possédée par un gaz tue des types en baisant avec.

Jack lève les yeux au ciel, Owen entre.

OWEN : Hé, vous devriez venir voir ça…

Ils le suivent jusqu’à la salle d’autopsie, Owen est derrière la table d’opération. Les autres l’écoutent depuis le balcon.

OWEN : J’ai essayé d’interpréter les résultats des scanners bio-métriques mais c’est un vrai bordel parce qu’aucun résultat ne semble être définitif. Pourquoi ? Parce que tout en elle est en constante évolution., rien n’est durablement stable et dès qu’on croit avoir les données correctes, tout dans son métabolisme, sa pression sanguine, bref tout commence à se barrer.

JACK : Parce qu’elle se bat contre l’alien pour le contrôle de son propre corps ?

OWEN : Ouais, bref, j’ai décidé de faire un diagnostic comparatif, en recréant les mêmes conditions, accéléré un peu le processus. Pour voir ce qui devrait arriver à Carys.

GWEN : Ok merci.

OWEN : J’ai inoculé à ce rat un mélange de vorax et de curanium d’après les échantillons retrouvés sur le lieu du crash et dans la discothèque.

TOSHIKO : Pour l’instant ça a l’air d’aller.

OWEN : Lorsque le gaz se sera répandu dans tout l’organisme, c’est là que la fête commence. Le rythme cardiaque triple, tout comme le cerveau qui fait pression sur la boite crânienne, ce qui fait rétrécir les poumons, alors la respiration devient impossible, et la pression s’étend à tous les organes jusqu’à ce que…

Le rat explose , inondant de son sang sa caisse vitrée.

OWEN : Bouillie de rat !

JACK : C’est-ce qui va arriver à Carys ?

GWEN : Elle m’a dit que l’alien prenait le dessus.

OWEN : En ce moment même, c’est une lutte entre Carys qui finira par perdre et l’alien qui règnera définitivement.

EXTERIEUR - UNE RUE DANS CARDIFF

Carys se promène dans la rue. Partout où elle regarde elle voit soit des amoureux, soit des affiches ou publicités au contenu érotique.

INTERIEUR - LE HUB

GWEN : Il nous faut penser comme elle, nous mettre dans sa peau. C’est la seule façon de la retrouver.

JACK : Le problème c’est que l’on ignore qui commande en ce moment, elle ou bien l’alien qui est en elle ? La dernière fois que je l’ai vue, elle luttait encore contre lui.

TOSHIKO : Le parasite a besoin de rapports sexuels, c’est son unique instinct de survie. Elle ne peut pas lutter contre une telle pression.

GWEN : Ok, à la place de Carys, vous auriez désespérément besoin de coucher avec quelque un à cause de la chose qui est en vous, tout en sachant que cela vous tuera, où iriez-vous ?

OWEN : Moi je te trouverais et je te baiserais. Quoi ? C’est une blague. On peut plus se charrier entre collègues ?

TOSHIKO : Pas là, non.

JACK : Bon, vous pensez à quoi ? Un bordel, un club de strip-tease, n’importe quel endroit avec des hommes en manque de sexe.

TOSHIKO : Moi je sais ce que je ferais.

INTERIEUR - APPARTEMENT DE EDDIE - JOUR

Carys rend une petite visite à son ex, Eddie.

EDDIE : Mais qu’est-ce que tu fous là ? T’as l’air tendue...

CARYS : Il fallait que je te vois.

EDDIE : Tu aurais pu me téléphoner, Bétha aurait pu être là.

CARYS : Je pourrais te tuer.

EDDIE : Moi je pourrais te tuer ! C’est quoi ce putain de message que tu m’as laissé hier soir sur mon portable ? T’avais pas l’air dans ton assiette.

CARYS : Si je voulais, je pourrais te tuer, là maintenant.

EDDIE : Ecoute, je te l’ai déjà dit, je ne quitterai jamais Bétha. Tu es une fille sympa, mais ça s’arrête là…

CARYS: Tu étais mon premier, tu sais, j’ai pas osé te le dire car je sais que tu te serais moqué de moi. Tu es un porc. Tout ce qui t’intéresse c’est de prendre ton pied, peu importe avec qui.

EDDIE : C’est bon, vas-y, crache ton venin.

Soudain Carys se tord de douleur, elle se tient le ventre et hurle, elle lutte encore.

CARYS : Est-ce que tu m’aimes Eddie ? Est-ce que tu m’as jamais aimée ?

EDDIE : Non.

CARYS : Tu viens de rater l’occasion de sauver ta peau !

Carys attrape Eddie et l’embrasse.

EDDIE : Quoi ?

INTERIEUR - APPARTEMENT DE EDDIE - PLUS TARD

Jack et Gwen entrent dans l’appartement, Carys est déjà partie.

GWEN : On arrive trop tard.

JACK : Mais Tosh avait raison, elle est venue chercher son ex. Une chance qu’elle soit jeune, si tu voulais faire la liste de tous mes ex, on y serait encore quand le soleil aura explosé.

Jack quitte la pièce, suivi de Gwen.

GWEN : Et maintenant où est-ce qu’elle va aller ?

JACK : Et combien de temps avons-nous avant que l’alien ne la tue.

INTERIEUR - 4X4 - NUIT

JACK : On fait quoi maintenant ?

OWEN : On devrait empêcher toute la population de Cardiff de baiser !

GWEN : On pourrait mettre du bromure dans le réseau d’eau potable.

JACK : Non, c’est trop aléatoire.

OWEN : Ouais et la dernière fois qu’on la fait, la compagnie des eaux était super énervée.

Gwen le regarde, choquée.

TOSHIKO : L’alien aurait pu choisir n’importe qui dans la ville, pourquoi elle ?

GWEN : J’imagine que c’est le hasard.

JACK: Il est en train de l’épuiser.

OWEN : Qu’est-ce qu’on a d’autre sur elle qui puisse nous mettre sur une piste ?

JACK : Une idée ?

GWEN : Pourquoi est-ce que vous me regardez tous ?

OWEN : C’est bien toi qui t’occupe du profilage.

GWEN : J’en ai aucune idée, désolée.

OWEN : Elle est terrible quand elle est sous pression.

JACK : Il doit bien y avoir quelque chose. Tu avais dit qu’elle travaillait dans quoi déjà ?

GWEN : Elle est juste intérimaire. Elle est hôtesse d’accueil.

JACK : Elle travaille où en ce moment ?

TOSHIKO : Je sors son dossier professionnel… à la clinique Conway.

OWEN : Tu plaisantes ?

JACK : C’est quoi le problème ?

OWEN : C’est un centre de fertilité. Pour donneurs de sperme, c’est une mine sans fin d’énergie orgasmique sans les préliminaires qui vont avec.

JACK : En plein dans le mille !

Jack fait demi tour avec le 4x4 et fonce vers la clinique.

INTERIEUR - CLINIQUE CONWAY

RECEPTIONNISTE: Carys, c’est ton jour de congé aujourd’hui.

CARYS : Il en veut plus. L’énergie ne dure pas assez longtemps.

RECEPTIONNISTE : Pardon…

Carys frappe l’hôtesse au visage. Par l’interphone, on entend une voix qui dit « M. Turnstone, la salle numéro 1 est libre ». Un homme entre dans la pièce en question. Carys lui arrache des mains le flacon à échantillon. On entend des cris, hors caméra.

INTERIEUR - 4X4

Jack donne une arme à Gwen.

GWEN : C’est pour faire quoi ça ?

JACK : Tu veux que je te fasse un dessin ?

GWEN : J’ai jamais eu à me servir d’un revolver.

JACK : Tu étais bien dans la Police.

GWEN : Je faisais des rondes.

JACK : Prend le avec toi et fais en sorte de ne pas avoir à l’utiliser.

INTERIEUR - UNE SALLE DE LA CLINIQUE CONWAY

Carys est dans la pièce avec un autre donneur.

HOMME : Je vais vous demander de sortir.

CARYS : Détends toi, je peux t’aider.

HOMME : Je ne crois pas ma jolie, je suis gay !

INTERIEUR - 4X4

GWEN : Et si on la retrouve, on va faire quoi ? Comment faire sortir ce truc de son corps ?

TOSHIKO : D’après les résultats d’analyse, le gaz ne survit pas longtemps s’il ne trouve pas un autre corps à absorber, notre atmosphère est toxique pour lui, et le corps humain est l’environnement idéal pour lui.

JACK : Donc si on arrive à l’isoler du corps de Carys…

OWEN : Il ne pourra pas y survivre bien longtemps.

JACK : Et bien on dirait qu’on a trouvé un plan.

GWEN : L’obliger à mourir.

OWEN : Comme il a fait mourir ces pauvres types.

GWEN : Et Carys ?

OWEN : Il faut espérer pour elle qu’on arrive à temps.

INTERIEUR - CLINIQUE CONWAY

L’équipe de Torchwood entre dans la clinique.

JACK : Sortez ! Dehors! Éloignez-vous le plus vite possible !

Les hommes présents dans la salle d’attente obéissent sur le champs. L’équipe cherche partout Carys et d’éventuels autres donneurs. Ils entrent dans chaque pièce, arme à la main, mais tout ce qu’ils trouvent dans chaque pièce, ce ne sont que de petits tas de cendres.

GWEN : Oh mon dieu, combien y-en a-t-il ?

OWEN (hors de vue): Par ici !

Ils entrent tous dans la pièce et encerclent Carys.

JACK : Aucune échappatoire.

Il pointe son arme sur elle.

CARYS : Le sexe est partout, dans tout ce qu’on voit, dans toutes les pensées. Si beau et si terrifiant. On le désire mais on en a aussi peur…

Elle hurle de douleur et s’effondre sur le sol. Gwen s’approche pour lui porter secours.

OWEN : La pression sur son corps est trop forte. Elle peut exploser d’une seconde à l’autre.

CARYS : Encore une fois. À chaque fois ça se réduit, la sensation est de plus en plus faible. Encore une fois, pour me sentir vivante, pour me sentir humaine.

Elle est désespérée, elle secoue Gwen.

GWEN : Je ne peux pas.

JACK : Moi je peux.

Jack s’approche et se met à genoux près d’elle. Gwen recule.

GWEN : Jack…

JACK : J’ai un excédent de vie, je vais lui en donner.

Jack pose ses mains sur les joues de Carys.

JACK : Tu veux sentir quelque chose ?

Jack embrasse Carys.

OWEN : Qu’est-ce qu’il fait ?

TOSHIKO : J’en sais rien.

Carys s’illumine, proche de l’énergie orgasmique.

JACK : Et c’était juste qu’un baiser, imagine comment le reste te ferait planer.

Carys s’évanouit.

JACK : C’est pas tout à fait la réaction que j’attendais.

OWEN : Son corps ne tiendra plus très longtemps.

GWEN : Utilise mon corps plutôt que celui de Carys, laisse la vivre.

Gwen tient dans ses mains la tête de Carys.

GWEN : Laisse la vivre.

Jack saisit le bras de Gwen pour l’arrêter.

GWEN : Je suis plus forte qu’elle. Je vivrais assez longtemps pour que vous puissiez trouver comment me sauver. Je ne sais pas…

JACK : D’accord.

TOSHIKO : Jack, tu ne peux pas la laisser faire…

JACK : Comme elle l’a dit, elle est responsable de ce qui se passe.

Gwen se lève et implore l’alien qui habite le corps de Carys.

GWEN : Allez, quitte son corps…

Le gaz quitte le corps de Carys, il s’arrête un instant devant Gwen. Gwen ferme les yeux. Jack lance la cellule gonflable portative qui emprisonne le gaz. Gwen ouvre les yeux.

OWEN : Combien de temps il va tenir là-dedans ?

TOSHIKO : Il a l’air de s’affaiblir, pourquoi ?

OWEN : J’ai peur que la batterie ne tienne pas le coup bien longtemps.

GWEN : Regardez… il est en train de mourir.

Le gaz disparaît, réduit en un petit tas de poussière. La batterie lâche juste après. Jack ramasse une poignée de poussière et la laisse glisser entre ses doigts.

JACK : Tu as traversé la moitié de l’univers pour t’envoyer en l’air, et tu finis tout seul.

Gwen se penche près de Jack, elle pose sa main sur le menton de ce dernier pour lui faire lever la tête vers elle, et l’embrasse chastement sur les lèvres.

GWEN : merci…

Elle se relève et s’en va. Jack prend une profonde inspiration, et la regarde s’éloigner. Puis il met un doigt sa bouche.

INTERIEUR - MAISON DE CARYS

Gwen fait entrer Carys, Jack se tient debout derrière son père. Ce dernier accueille sa fille en l’enlaçant. Jack sourit à Gwen.

INTERIEUR - LE HUB

Gwen ramasse ses exposés sur la vie de Carys. Jack entre.

JACK : Tu es encore là ? Tous les autres sont partis faire… eh bien ce qu’ils font d’habitude quand ils ne sont pas là.

GWEN : Tu es là depuis longtemps ?

Il hausse les épaules en souriant. Elle lui sourit en retour et continue de ranger ses papiers.

GWEN : Je tenais à tout remettre en ordre.

JACK : Tu veux bien faire quelque chose pour moi ? Ne laisse pas ce boulot te miner. Tu as une vie à toi, avec des projets, on en a besoin.

Gwen finit par tout ranger, elle pose ses mains sur ses hanches.

GWEN : Qui es-tu Jack ?

JACK : Je te demande pardon ?

GWEN : Tu ne peux pas mourir. Tu dis que le 21ème siècle est celui où tout va changer… et qu’on doit s’y préparer.

JACK : C’est vrai.

GWEN : Mais comment peux-tu le savoir ?

JACK : Tu crois que tu te sentiras mieux en ayant des réponses ?

GWEN : Qui es-tu ? Qu’est-ce que tu fais là ?

JACK : Rentre chez toi Gwen Cooper, Mange des lasagnes, embrasse ton petit ami, vis normalement... pour moi.

INTERIEUR - APPARTEMENT DE GWEN

Gwen et Rhys sont en train de manger, des lasagnes. Rhys lui raconte sa journée de travail, Gwen ne l’écoute pas.

RHYS : Dis-moi si je t’ennuie ?

GWEN : Excuses-moi.

RHYS: Trop qualifiée pour te soucier de mes problèmes de logistiques, hein ?

Il sourit , Gwen l‘embrasse.

GWEN : Allons nous coucher...

VUE AERIENNE AU DESSUS DE LA BAIE DE CARDIFF

 

FIN

Opening shots and series recap.

INT. BOWLING ALLEY

Gwen and Rhys bowling, having a good night out.

EXT. OUTSIDE CINEMA - CARDIFF - NIGHT

Gwen and Rhys walk out of the cinema / bowling alley complex and onto the street.

GWEN : Next time I'm choosing the film…

RHYS : I was told it was...

GWEN : I fell asleep Rhys...

EXT. A RESTURANT

Gwen and Rhys sit at an outside table eating a meal, chatting.

RHYS : What does it mean ? Special ops ?

GWEN : It's no big deal. Mainly filing.

RHYS : Special archiving.

GWEN : Can we talk about something else ?

RHYS : Oh come on, it's your first day tomorrow. I'm excited for ya. Big promotion.

GWEN : (laughing quietly) secondment.

RHYS : You’ll be brilliant.

GWEN : (kisses Rhys) Let's have an early night.

RHYS : (eager) Cheque please !

Gwen laughs. Rhys looks up and outside. He sees a ball of flame fly across the sky.

RHYS : Bloody hell is that plane on fire ?

GWEN : It's not a plane.

Gwen stands and begins to rush away.

RHYS : We haven't paid !

GWEN : Come on.

Gwen takes Rhys’ hand and they begin to run, to get a better view. The ball of fire crashes far across the city.

RHYS : What was that ?

Gwen receives a text message which reads only ‘Torchwood’.

GWEN : I gotta go to work.

OPENING CREDITS

EXT. TORCHWOOD SUV

People entering the SUV, focus on feet.

CUT TO INT. TORCHWOOD SUV

Owen driving, Jack in the front passenger seat. Toshiko and Gwen sit in the rear of the vehicle.

JACK : Simple locate and clean up operation. Find that meteorite before anyone else gets their hands on it. Jack turns to look at Gwen.

JACK : Good to see you by the way.

A screen and keyboard fold down in front of Toshiko.

OWEN : Tosh you found it yet ?

GWEN : You got enough kit ?

TOSHIKO : Basic tracking and surveillance for the crash site. With this we can tap into CCTV networks, social databases…

GWEN : (looking at screen) Is this crimint ? This is the police computer you shouldn't have this.

JACK : You might want to stop "you, and start saying "we".

TOSHIKO : Crash site is 100m ahead.

The SUV pulls into a cleared space in a wooded area. The army have set up a base of tents and are patrolling the site alongside police.

OWEN : Shit. The amateurs got here first.

JACK : Alright usual formation.

Jack walks towards one of the tents, followed by Owen, Toshiko and Gwen.

GWEN : What's usual formation ?

OWEN : It varies.

GWEN : How can a usual formation vary ? Oh !

Gwen runs back to the SUV to pick up her forgotten bag. She enters the tent and the others have already gone.

PVT MORIARTY : Who the hell are you ?

GWEN : Oh sorry…

SGT JOHNSON : This area's restricted.

GWEN : No it's alright I'm with special ops. I'm special ops. Torchwood, I'm with Torchwood.

SGT JOHNSON : Don't mess with me little girl. You're not with Torchwood, and even if you were.

Jack enters from the back of the tent, behind the soldiers.

JACK : ...you'd have put out the welcome banners. Now first of all she's no little girl, from where I'm standing.

Jack assesses Gwen.

JACK : All the right curves in all the right places. But she's Torchwood, we both are and we'd appreciate it if you'd leave us to do the real work.

Jack offers his hand to Gwen, she takes it.

JACK : Shall we ?

Jack and Gwen leave through the rear of the tent and enter a small wood – the crash site.

JACK : Let's see what we came for.

Gwen lets go of Jack’s hand as she sees the others and stops. A large boulder sits in a deep crater, Owen and Toshiko examining it. Jack continues to the other side of the crater.

OWEN : Bog standard space debris. That's a technical term.

GWEN : Yeah thanks.

JACK : So take all the readings and let's get out of here.

They all open their tool boxes and throw tools to each other, practiced speed and efficiency.

OWEN : Make yourself useful sweetheart, pass us the big chisel form the toolbox.

GWEN : Not sweetheart; Gwen. One syllable, sure you can manage it.

OWEN : Not sweet cheeks, freckles, new girl ?

Gwen picks up a chisel from the toolbox.

GWEN : It's a shame your tool's not big enough for the job, darling. Catch.

Owen fails to catch the chisel and it sticks into the boulder. A blue glow can be seen in the cut and a pinkish / purple gas begins to leak out.

OWEN : Shit !

JACK : Owen, Tosh. Put this on.

Jack throws gas masks to them Owen and Toshiko then places a gas mask over Gwen’s face. Jack and Gwen stare up at the gas rising from the object.

EXT. AN ALLEY - NIGHT

A girl talks on her mobile phone. She is upset.

CARYS : Eddie is this all I get now. Your voicemail ? You bastard, you could've at least had the dignity to text. I've been standing around all on my own, I'm sick of this. Waiting around for you to show up. I wish I'd never met you. I wish I was dead. No. I wish you were dead… Call me back.

POV gas. Carys hangs up and turns round. She sees the gas and fearfully backs against the alley wall. From angle of CCTV : the gas enters Carys' mouth.

EXT. A NIGHTCLUB ENTRANCE

Three doormen stand by the entrance and allow in some girls.

BANKSEY : Evening ladies.

LADIES : Hiya handsome.

Banksey checks out the ladies as they enter the club.

BANKSEY : Ooo very nice.

He turns to see Carys trying to enter.

BANKSEY : Where do you think you're going ?

CARYS : I've been in once, I only went out to make a call.

BANKSEY : There's no re-admission.

Carys kisses Banksey.

BANKSEY : Erm…ok then. On you go.

Banksey turns to the other doormen, proud.

BANKSEY : Watch and learn boys.

INT. THE SAME NIGHTCLUB

Carys notices a man by the bar and goes over to him. She takes him to the toilets and starts kissing him.

MATT : I don't even no your name.

Carys moves his Matt’s hand to her bum.

MATT : Overrated, names.

They kiss and Carys sits on the edge of the sinks, helping Matt shove down his trousers they have sex.

MATT : I don't think I can hold on…

CARYS : Well don’t.

Matt orgasms, yells and then becomes a glowing golden gas. Carys absorbs the gas and the boy’s place is taken by a small heap of dark ash.

INT. THE HUB

GWEN : I'm so sorry.

JACK : Seriously. Stop saying that.

GWEN : But I am. I mean, I'm really really sorry. God I can't believe it.

OWEN : Didn't they teach you health and safety in the police ?

GWEN : You two chucked tools at each other so I…

OWEN : We didn't miss.

GWEN : I'll sort it. Whatever's happened I'll deal with it. What do you think has happened ? I mean it was just gas wasn’t it ? Can’t be too bad… can it ?

OWEN : Right because gas never did anyone any harm.

JACK : On the plus side we've got good evidence.

Jack opens a box on the autopsy table.

JACK : Relatively undamaged.

OWEN : On the down side, there's an alien on loose. We don't know where it is, why it's here or what it's going to do.

TOSHIKO : Give her a break…

GWEN : Oh this has been the worst first day ever.

JACK : We all make mistakes. Get over it. Now we find and recover whatever came out of there.

Ianto clears his throat. He stands on the balcony with a clipboard looking down at them.

IANTO : This might help. Night club death, been phoned in a 999. Circumstances sound… a little unusual.

Gwen walks up the stairs to him and takes the clipboard.

IANTO : Might be connected.

EXT. THE NIGHTCLUB

PC Andy is guarding the entrance. The Torchwood SUV pulls up. Owen, Jack and Toshiko enter the club running. Gwen follows them.

JACK : Torchwood.

PC ANDY : Gwen ?

GWEN : Hi.

PC ANDY : Bloody hell, look at you all posh. Special ops, we're all wondering.

GWEN : I meant to call. It's been a bit of a whirlwind.

PC ANDY : Go on then, tell us all.

Jack leans out of the entrance and glares at Gwen.

JACK : Coming ?

GWEN : Yeah sorry. You can go away now, no point you freezing your arse off out here.

PC ANDY : Boss of me now are you ?

GWEN : Err... say hi to everyone for me…

PC Andy nods to her and Gwen enters the nightclub.

INT. NIGHTCLUB - TOILETS

The Torchwood team stand in the toilets with Banksey looking at the pile of ash.

GWEN : This is all that's left ?

BANKSEY : How's that possible ?

JACK : Question is how did you know this used to be a body ?

CUT TO FLASHBACK

Banksey is watching Carys and Matt over the CCTV, masturbating until he sees the man reduced to a pile of ash.

CUT TO : Return to Nightclub toilets.

BANKSEY : Bit of a shock I tell you.

JACK : We need to see that CCTV.

INT. NIGHTCLUB - SECURITY ROOM

The Torchwood team watch the CCTV footage of the toilets.

JACK : Well…

TOSHIKO : Oh my god…

GWEN : He just…

JACK : Came and went.

OWEN : (laughs) Now that's how I'd like to go.

TOSHIKO : I'm sure we could arrange it.

BANKSEY : How can that…it doesn't make any sense. It's not possible !

GWEN : Do you know the girls name ? Did the two of them arrive together or did they meet in the club ? Is she a regular, would any of the other staff know her ?

BANKSEY : I dunno. We get hundreds of people here very weekend, we don't keep tabs.

JACK : Thanks for your help. We've got all we need.

Jack guides Banksey out of the room.

GWEN : What are you talking about ? We don't have a clue. We don't even know her name.

Jack leaves the room followed by the others, they walk through the club on their way to the exit, talking as they go.

JACK : We'll need a body from the crowd chamber with a close match to the dead guys appearance. Disfigure the face, dump it some place remote. Make it look like a suicide attempt.

GWEN : You have a stash of bodies ?

Jack is scanning the area, pauses near the bar as Tosh and Owen leave.

CUT TO

EXT. ALLEY BEHIND NIGHTCLUB

Gwen chases Jack into the alley behind the club as he continues scanning the area.

GWEN : What about his family ? You can't just fake his death.

JACK : You want to tell his family he died screwing an alien ?

GWEN : You don't know that for sure.

Jack scans the area with a machine.

JACK : Same elements we recorded at the crash site. It's all over the club but strongest in this area. Something happened here.

Jack looks up and sees a CCTV camera.

INT. NIGHTCLUB - SECURITY ROOM

Gwen and Jack watch the CCTV tape of the alley, they see the gas inhabit Carys. Jack removes the video and keeps it.

GWEN : It's my fault. If it weren't me he'd still be alive.

JACK : It'll get you nowhere, that kind of thinking. At least now we know a little more. The alien's taken on a host body.

GWEN : We can't let her kill again.

INT. CARYS' HOME - NEXT MORNING

Carys and her father, Ivan.

IVAN : I said to them you're putting yourselves out of work behaving like this. I can get five polish guys who work all day, don't take any breaks. Happy as Sam boys all for 56 quid above board. I told Niall, why should I bother with your moaning mates when I could get this. Carys, you alright ?

CARYS : Yeah ?

IVAN : Hung over from Ella's eh ? What did you get up to last night ?

CARYS : I can't really remember. Mullered I was.

IVAN : Gotta go. Tony needs a van by nine. You in tonight ?

Carys nods and Ivan kisses her on the head then leaves the house. Carys sits, near catatonic.

INT. THE HUB

Jack scans a transparent mapped board with a green laser.

GWEN : So what's this supposed to do ?

JACK : I'm using satellite tracking data to determine the inward trajectory of the meteorite.

TOSHIKO : He means he's trying to find out where it's come from.

JACK : Hey, sometimes a little techno-babble is good for the soul.

GWEN : So this is like a route planner.

TOSHIKO : Not far off.

GWEN : Rhys, my boyfriend, is a transport manager; he does this sort of stuff but on a slightly smaller scale.

TOSHIKO : You have a boyfriend ?

GWEN : Yeah, have you ?

TOSHIKO : Don't have time with this job.

GWEN : What about you, you seeing anyone ?

OWEN : You gotta be joking. I can get all the grief I need 'ere.

GWEN : None of you have partners ?

OWEN : Just you newbie.

GWEN : I'm not being rude or anything; well maybe I am, but how do you switch off from all this stuff ? What do you do to relax ?

OWEN : I torture people in happy relationships.

INT. CARYS' BATHROOM

Carys crouches in the shower crying.

INT. THE HUB

TOSHIKO : The gas traces have been named as vorax or ceronium.

JACK : Great my two favourite gases. Check to find out what we know about them.

Gwen looks at Toshiko's computer.

GWEN : What's this doing ?

TOSHIKO : I've taken an image of the girl from the CCTV footage and cross referenced with the UK population.

GWEN : You can't have every face in the UK on there that would be against civil liberties, data protection, all that stuff.

JACK : Still doing that ‘you’ instead of ‘we’ thing.

OWEN : 119 suspects, this thing is supposed to give us a single clear match.

TOSHIKO : The CCTV was too low res, I've tried magnifying and augmenting but it just breaks up which means the software can't function properly.

IANTO : It's narrowed the numbers down, I could check through the rest. You know, the old fashioned way, with my eyes.

GWEN : What about the fingerprints I took of the alleyway wall ?

She checks. After a moment the computer screen shows ‘no matches found’.

GWEN : It was a long shot.

OWEN : Just a bit.

GWEN : At least I'm trying to do something.

OWEN : No you're trying to do anything.

JACK : The CCTV must've picked up her arrival at the club. Tosh can you re-format the image recognition software to trace her journey backwards via the street camera network ?

TOSHIKO : I'll try but it'll take a while to process. Every possible turn, on every street corner. It means hundreds of thousands of probabilities.

JACK : Have a go. At least we'll know where she started the evening.

GWEN : We could cross reference that with the addresses of the remaining face matches.

OWEN : Good one Newbie, that's a bit more like it.

INT. CARYS' BEDROOM

Carys sits at her dressing table brushing her hair. She clutches her stomach and cries out 3 times, each time louder, more pained. The alien inside. The doorbell rings and the pain eases, fresh food for the alien. Carys runs downstairs.

GAVIN : You're keeping that website in business.

The postman, Gavin, hands her a parcel. Carys slams the door and she feverishly begins removes his belt.

GAVIN : …so your dad's not in then.

CARYS : Get your clothes off !

She pushes him onto the sofa.

GAVIN : Steady Carys.

She straddles him.

GAVIN : Ok that's enough. Joke over. Barry's put you up to this has he ?

CARYS : Shut up !

The door of the lounge opens and Jack enters. He is wearing white overalls and a gas mask. He points his gun at Carys. Toshiko enters behind him and Gwen and Owen come through the front door.

GAVIN : What's going on ?

JACK : Put your trousers on and get out !… Now !

Gavin leaves.

JACK : It always breaks my heart to say those words.

TOSHIKO : Air quality is ok.

They remove their gas masks. As Gwen removes hers Carys runs past.

JACK : Gwen, look out !

Carys reaches the door. Owen throws a device on the floor. A beam of light shines upwards from the device and imprisons Carys.

GWEN : What's that ?

OWEN : It's a sort of inflatable cell. Power runs down after an hour though, the battery lives are bollocks.

JACK : Who said you could use that ?

OWEN : (Looking hopeful) Erm, I just stopped the prisoner escaping.

JACK : You know the rules. None of that stuff leaves the building without my express permission.

OWEN : Fine, don't thank me.

Jack releases Carys with his wrist cuff and Gwen takes her by the shoulders.

GWEN : Come with us.

INT. THE HUB

They enter the hub, Gwen leading Carys.

JACK : See what you find out from her.

GWEN : But aren't you gonna help me ? I don't know what I'm doing.

JACK : Usually better if you don't say that in front of the prisoner.

Gwen takes Carys to the cell block and puts her in a cell.

CARYS : Are you MI5 ? Where am I ? What’d want ?

GWEN : I think you know Carys.

CARYS : How do you know my name ? I've never been in trouble. What do you want from me ?

GWEN : I know there's something living inside you, and I know what it made you do. His name was Matt Stephens, his parents lost their only child at three o’ seven this morning.

Carys cries out in pain as the alien takes control.

CARYS : You broke my ship.

GWEN : Come on then. Where are you from and why are trying to invade earth because you forget about enslaving us.

CARYS : Who said anything about enslaving ?

GWEN : Well that's what you lot do… Aliens, isn't it ?

CARYS : No. I just want the energy, the climax. I live off that energy.

GWEN : Right, just to recap, you've travelled here to feed off orgasmic energy.

CARYS : There's nothing else out there like it. You taste so good, you're the best hit there is.

Carys cries out is trown against the cell wall as she fights to regain control. Gwen opens the cell door to check on her.

CARYS : Help me. Please get it out of me.

Gwen helps Carys to her feet then looks confused for a second. Carys pushes Gwen against the wall and starts to kiss her.

CUT TO :

Owen sitting at his station watching the CCTV footage of Carys’ cell.

OWEN : Hello, happy birthday me.

CUT TO CELL :

Gwen and Carys kiss passionately. Gwen commenting in pauses.

GWEN : Ok first contact with an alien not quite the way I expected.

INT. THE HUB - OWEN’S STATION

Owen continues to watch the CCTV and calls Toshiko and Jack over.

OWEN : Oi, you lot. Treat.

TOSHIKO : Wow.

JACK : Wow.

OWEN : I thought she had a boyfriend.

JACK : You people and your quaint little categories.

TOSHIKO : We should really get her out of there.

They stand watching the screen.

JACK : (Not moving) Yeah… I mean yeah, come on.

Jack runs towards the cell block.

OWEN : Just recording it first.

They go to the cells.

INT. CARYS' CELL

CARYS : No, it's no good. It has to be a man.

Gwen tries to kiss Carys and is pushed away. Carys cries out in pain.

CARYS : Promise me, promise me you'll help me.

Gwen’s phone rings and she backs pout of the cell.

GWEN : I promise.

Gwen closes the door and answers the phone.

GWEN : Hi.

RHYS : (on phone) Not still at work ?

Jack and Toshiko arrive in the cell block entrance.

GWEN : Afraid so.

Jack mimes asking Gwen if she is ok. She winks and gives him a thumbs up.

RHYS : What time will you be back, I'm just about to start cooking.

GWEN : Not really sure when I'll be finished though.

RHYS : Is it exciting though ? Is it full of excitement ?

GWEN : Err... some...

RHYS : Is now a good time ?

GWEN : Not the best.

RHYS : Oh pity me; I'm a special ops widow.

GWEN : I'll call you later.

Gwen hangs up. She holds the phone to her and backs against the clear front of another cell. The weevil jumps at the glass growling, she screams and backs away then exits the cell block.

INT. THE HUB

Gwen enters the main hub and meets Owen who claps at her.

OWEN : Way to go newbie, that is what I call a methodical investigation. I can't wait to see you take down her particulars.

Gwen runs at him and grabs his lapels, pushing him against a wall.

OWEN : What are you doing ? Get off me.

GWEN : That girls body has been over run by I don't know what and you think it's a joke !

OWEN : Alright, Jesus I'm sorry.

GWEN : We should be helping her; she's not some lab rat.

OWEN : No she's a murderer and you were the one who wanted her caught. How come suddenly she's your best friend ?

Jack appears next to them from the corner.

JACK : You know strictly speaking, throttling the staff is my job.

Gwen lets Owen go. Ianto arrives with takeaway food. Owen moves his neck, sore.

IANTO : So who's for Chinese ?

INT. THE HUB - BOARD ROOM

The team sits around the table eating. Jack is telling a story and laughing.

JACK : ...she says, she says if I'd known what he was I never would have married him.

TOSHIKO : She knew, she knew all along.

OWEN : She did definitely, she didn't care.

IANTO : Until he started leaving black piles of mucus in the bath tub.

JACK : Oh that was the big giveaway. Aliens have no sense of household hygiene.

Jack takes a drink then taps the table.

JACK : Which reminds me, gotta pee.

Jack exit’s the room. The remaining team look at Gwen.

OWEN : So what's he told ya ?

GWEN : What about ?

TOSHIKO : Himself.

GWEN : You've been here longer than I have.

TOSHIKO : We were banking on you.

OWEN : You're a copper. You're trained to ask questions.

GWEN : You don't know anything ?

OWEN : Not who is, where he's from, nothing. Except him being gay.

GWEN : No he's not. Really do you think ?

TOSHIKO : No. Owen does, and I don't.

IANTO : And I don't care.

OWEN : Period military is not the dress code of a straight man.

GWEN : I think it suits him. Sort of classic.

TOSHIKO : Exactly. I’ve watched him in action, he'll shag anything if it's gorgeous enough.

GWEN : We know he's from America right ?

OWEN : We don't even no that for sure.

TOSHIKO : No US citizen by the name of Jack Harkness born in the last fifty years.

GWEN : Maybe his identity's classified.

IANTO : He used to be something big in the CIA, that's what I reckon.

GWEN : He must have his reasons for wanting to keep things secret.

OWEN : Sure he does. Not stop me wanting to know what they are.

GWEN : What's that sound ?

They notice the sound of crying coming from the CCTV footage of Carys' cell. Jack re-enters the room again, Gwen gets up and walks over to the screen, concerned and upset.

GWEN : What are we doing having Chinese while a girl fights for her life ?

JACK : Actually while we've been eating the computers have been running a full bio-scan of Carys; profiling her blood, metabolism, organs, skin, the works. So we can see what effect the alien is having on her. They've also been taking samples of the air in the cell so we can analyse any changes in the environment around her. Now is that enough ? Do you want more ? Cos, err... it gets kinda borin‘...

GWEN : You've been hidden down here to long. Spending so much time with the alien stuff, you've lost what it means to be human.

JACK : So remind us…Tell me what it means to be human in the 21st century.

GWEN : Alright.

INT. THE HUB

Gwen is at her station working on the computer. She starts printing off details and pictures of Carys' life. Gwen presents the information to Jack.

GWEN : Carys Fletcher born, November 30th 1987. School reports, personnel reports from her temping agency, swimming badges from when she was 6, reports of her mother's death in a car crash when she was 10, and last years emails discussing the relative merits of Orlando Bloom and Heith Ledger.

JACK : Why have you done this ?

GWEN : This isn't about meteorites or gases. We have a trapped girl and we have to save her. When I was with her in the cell Carys told me she was losing. We have to find a way to keep her fighting, remind of who she is.

Jack sits and stares at her.

GWEN : Have I got something on my face ?

JACK : No, err... it's just…it's… brilliant. You are brilliant.

Jack appears genuinely pleased with her work.

GWEN : Thank you. So I think we should bring in her dad.

JACK : You're kidding right ?

GWEN : We've gotta find something to connect with her, make her fight back.

JACK : Our priority is to contain the alien threat, not to put civilians in a cell with it.

GWEN : We should be helping her.

JACK : Gwen there is no…

GWEN : ...If we don't, who will Jack ?

JACK : Are you always this awkward ?

TOSHIKO : (over the intercom from her station) You should take a look at this.

Gwen and Jack go over to Toshiko.

TOSHIKO : This is the normal composition of the air in that cell. And these are the readings from the last hour.

An increase in activity in the air is shown on screen.

TOSHIKO : The alien is secreting an ultra powerful form of air born pheromones, sex pheromones. A thousand times more than anything we would've experienced.

JACK : She's a walking aphrodisiac.

GWEN : I did wonder why i… actually I sort of snogged her.

JACK and TOSH : We know.

JACK : Now, still wanna put her father in the cell ?

GWEN : God no. We can't let any man near.

TOSH and GWEN : Owen !

INT. CARYS' CELL

Toshiko and Gwen go to the cells. Owen is standing naked in Carys’ cell, Carys has gone.

TOSHIKO : (over intercom) Jack, Carys is out of the cell.

OWEN : Cheeky bitch took my swipe card.

JACK : I'll deal with it. And tell Owen he needs to work on the abs a bit harder.

Toshiko opens the cell door for Owen and he exit’s the cell.

OWEN : I was taking some readings, keeping an eye on her and bang...

TOSHIKO : You got away lightly, be thankful she was only interested in your swipe card.

GWEN : Are you alright now, or are you still feeling a bit of a cock ?

INT. THE HUB

Carys wanders around the main hub, Jack finds her.

JACK : No exit, sorry.

Jack blocks Carys’ exit. She runs back and tries to open some double doors behind a table but they are. She stands on one side of the table, Jack on the other, teasing him in which way she will go. They see a knife on the table between them and both lung for the weapon at the same time. Carys gets there first and swipes at Jack who ducks.

JACK : Yeah, you want a little rough and tumble huh ?

Carys’ swipes at him again and Jack picks up a pole from the table.

JACK : Well lets make it a fair fight !

Jack backs Carys against a pillar with the bar and Carys manages to cut his leg. Jack stoops clutching the cut and Carys uses the time to run. They fight briefly and Carys pushes a wheeled chair at Jack. He jumps it.

CARYS : You won't stop me.

Carys runs back down the stairs and Jack goes the other way to block her exit, prepared to fight. Carys picks up the jar with the hand.

JACK : Put it down ! It's worthless to anyone but me ! Down now, or I'll shoot !

Jack draws his gun, but allows her to walk past him towards the exit, still carrying the hand.

CARYS : So shoot me, you say you will, but the eyes say won't ! I'm going, don't stop me !

Carys pauses, in pain, fighting the alien.

CARYS : Please, help me.

Jack is briefly sympathetic and Carys enters the lift. The doors close and Jack runs up the stairs. Jack reaches the top at almost the same moment as Carys and runs after her. They enter the Tourist Information Office where Ianto is waiting.

IANTO : Need me to do any attacking sir ?

JACK : Appreciate the offer. Just open the door.

Jack holsters his gun as Ianto opens the door.

JACK : Now give me the jar.

Jack holds out his hands for the jar with the hand. Carys pauses and then throws the jar on the desk where it smashes and rolls to the floor. Jack cries out in anguish and grabs the hand. Gwen and Toshiko enter notice Jack holding the twitching hand then run after Carys, searching for her but she has gone.

INT. THE HUB

They discuss Carys.

GWEN : After all I said a severed hand is more important to you than Carys' life ?

JACK : You wanna prove yourself ? Find her. Get your old pals in the police to do something useful for once.

GWEN : Alright I'll give them a call. Put out an APB. Woman possessed by gas, nobbin' fellas to death.

Jack rolls his eyes. Owen enters.

OWEN : Oi, you better get in 'ere.

They follow him into the autopsy room and watch him from the balcony as he stands behind his table. On the table sits a rat inside a glass tank.

OWEN : So I was trying to interpret the results of the bio-scan., yeah but it's all just a mess, like there's no definitive readings; because everything in her body keeps changing, nothing stays constant. So as soon as you think you've got something clear, the metabolic rate, blood pressure or whatever, it all goes wild again.

JACK : Because she's fighting the alien being for control over her own body.

OWEN : Yeah so anyway I decided to do a comparative diagnostic, recreate the circumstances, accelerate the process a little. See what's gonna happen to Carys.

GWEN : Yeah, thanks.

OWEN : I infected the rat with a combination of the vorax and the ceronium gas traces we found down at the crash site and at the nightclub.

TOSHIKO : Looks fine so far.

OWEN : Once the gases start to flow round the body, the party really starts. The heart rate triples, the brain triples pressing against the side of the skull, as that keeps the lungs begin to shrink making it impossible to breathe and…the pressure increases on all the internal organs until…

The rat explodes into a bloody mess in the glass tank.

OWEN : Rat jam !

JACK : That's what's going to happen to Carys ?

GWEN : I'm losing, that's what she said to me.

OWEN : Right now it's a struggle between where Carys ends and the alien begins.

EXT. A STREET IN CARDIFF

Carys walks down the street, everywhere she looks couples are affectionate or there are posters with erotic images.

INT. THE HUB

GWEN : We have to think like her. Put ourselves in her place. It's the only way to find her.

JACK : Except we don't know what her controlling impulse is right now. Carys, or the alien inside ? Last thing I saw was a fight for control.

TOSHIKO : The overriding factor for the parasite is to have sex. It's a survival instinct, it's bound to be the s strongest drive.

GWEN : Alright say your Carys, you're desperate for sex because that's what the thing inside you needs, but you know it will kill, where would you go ?

OWEN : I'd come round and shag you. What ? It's a joke. Can't I ever have a joke with my team mates ?

TOSHIKO : Right now, no.

JACK : So what're we talking about ? Brothels, lap dance clubs, anywhere there's eager men.

TOSHIKO : I know what I'd do.

INT. EDDIE'S FLAT - DAY

Carys has gone to visit her ex-boyfriend, Eddie.

EDDIE : What the hell are you doing here ? You look a bit wired.

CARYS : I had to see you.

EDDIE : You shoulda called, Betha might've been in.

CARYS : I could kill you.

EDDIE : I could bloody kill you. What the hell was that message you left on my mobile last night ? Sounded like you were off your face.

CARYS : If I wanted to, I could kill you, now.

EDDIE : Look…I told you, I'm not leaving Betha. You're a lovely girl, but it's just not gonna happen.

CARYS : You were my first, see. I never told you coz I thought you'd laugh, and you're crap. All you want to is to come and you don't care what's underneath.

EDDIE : Oh yeah, have a go, get it outta your system.

Carys suddenly clutches her stomach and leans over, fighting still.

CARYS : Do you love me Eddie ? Did you ever love me ?

EDDIE : Nah.

CARYS : You could've saved yourself.

Carys grabs Eddie and kisses him.

EDDIE : What ?

INT. EDDIE’S FLAT - LATER

Jack and Gwen enter the flat, Carys has already gone.

GWEN : We're too late.

JACK : Tosh was right though. She went for the ex-boyfriend. Lucky she's young. Work your way through my back catalogue and we'll be here 'til the sun explodes.

Jack leaves, followed by Gwen.

GWEN : So where's she gonna go next ?

JACK : And how long before that thing destroys her body.

INT. TORCHWOOD SUV - NIGHT

JACK : So what's our next move ?

OWEN : Stop the entire city of Cardiff from shagging.

GWEN : Put bromide in the water supply.

JACK : No. To hit and miss.

OWEN : Yeah and the water company got really pissed off the last time we did that.

Gwen looks at him slightly shocked.

TOCHIKO : It could've picked any body in Cardiff, why her ?

GWEN : Just assumed it was random.

JACK : Demanding Carys' life to get what it needs.

OWEN : So what else do we know about her to give us leads ?

JACK : Anything you can think of ?

GWEN : What're you all looking at me for ?

OWEN : You did all the profiling.

GWEN : I don't know, sorry !

OWEN : She's really great under pressure.

JACK : There's gotta be something. What did you say Carys' job was ?

GWEN : Just a temp. A receptionist.

JACK : Where's she working at the moment ?

TOSHIKO : I could pull her employment files up… Conway clinic.

OWEN : You're joking !

JACK : What's the problem ?

OWEN : It's a bloody fertility clinic. Sperm donors, an unlimited supply of orgasmic energy without all the build up.

JACK : Perfect hit.

Jack turns the car round and heads to the clinic.

INT. CONWAY CLINIC

RECEPTIONIST : Carys, you're not on today are you ?

CARYS : It needs more, the energy it's not lasting.

RECEPTIONIST : Sorry...

Carys punches the receptionist in the face.

Over the intercom a voice says “Mr Turnstone, room number 1 is ready now.” A man enters the room. Carys takes the sample pot from him. Off camera a scream is heard.

INT. TORCHWOOD SUV

Jack hands Gwen a gun.

GWEN : What's this for ?

JACK : Need a diagram ?

GWEN : I've never used a gun.

JACK : You were in the police.

GWEN : I was on the beat.

JACK : Carry it and make sure you don't need to use it.

INT. A ROOM IN CONWAY CLINIC

Carys is in the room with another donor.

MAN : I'm asking for you to get out.

CARYS : Just relax, I can help.

MAN : I don't think so love, I'm gay !

INT. TORCHWOOD SUV

GWEN : What do we do if we find her ? How are we going to get that thing out of her ?

TOSHIKO : Judging by the test results the gas needed a host because prolonged exposure to our atmosphere is poisonous to it. So bodies are the perfect environment.

JACK : So if we isolate it from Carys' body...

OWEN : It won't survive for long.

JACK : Sounds like we have ourselves a plan.

GWEN : Force it to die.

OWEN : Just like it did to those poor blokes.

GWEN : What about Carys ?

OWEN : Better start praying we get to her in time.

INT. CONWAY CLINIC

The Torchwood team enter the clinic.

JACK : Out ! Out ! Get as far away as you can !

The men in the clinic leave as ordered. They search the building for men and for Carys. They enter rooms, guns leading, searching but in each room they find only piles of ash.

GWEN : Oh god, how many more ?

OWEN : (shouted out of shot) In 'ere !

They all enter the room and surround Carys.

JACK : Nowhere to run.

He points his gun at Carys.

CARYS : All the sex, all we see, all we think. So much beauty and so much fear. We want it but we're so afraid of…

She cries out and collapses onto the floor, Gwen moves to her to assist.

OWEN : The strain on her body is too much. Any second now, she's rat jam.

CARYS : One more. Each time is less, each time the feelings weaker. Once more, make me feel alive. Make me feel human.

She shakes Gwen, desperate.

GWEN : I can't.

JACK : I can.

Jack moves to Carys and crouches before her. Gwen moves away.

GWEN : Jack…

JACK : I've got some surplus of a life, I'm giving it away.

Jack places his hands on her cheeks.

JACK : You really wanna feel something ?

Jack kisses Carys.

OWEN : What's he doing ?

TOSHIKO : I dunno.

Carys glows with golden light, similar to the orgasmic energy.

JACK : That was just a kiss; imagine the buzz you'd get from the rest.

Carys collapses.

JACK : Wasn't exactly the reaction I anticipated.

OWEN : Her body won't last much longer.

GWEN : Use me. Leave Carys, take my body as host…

Gwen her hands behind Carys' head.

GWEN : Just let her live.

Jack takes Gwen’s arm to stop her.

GWEN : I'm stronger than she is, I'll live longer, you might be able to save me. I dunno…

JACK : Ok.

TOSHIKO : Jack. You can't let her…

JACK : Like she said, she's responsible for this.

Gwen stands and makes demands of the alien inhabiting Carys.

GWEN : Come on do it, leave her…

The gas leaves Carys' body. It stops in front of Gwen for a second. Gwen closes her eyes. Jack gets the inflatable cell and it encloses the gas. Gwen opens her eyes.

OWEN : How long can it survive in there ?

TOSHIKO : It's pretty weak. Why ?

OWEN : Bit worried about how long that battery will last for.

GWEN : Look…it's dying.

The gas disappears leaving a pile of dust behind it, the battery dies in the cell just after. Jack picks up and handful of the dust and then lets it trickle through his fingers.

JACK : Travel halfway across the universe for the greatest sex and still end up dying alone.

Gwen bends down next to Jack, she leans over and puts her hand under his chin lifting his head slightly, and kisses him lightly on the lips.

GWEN : Thank you.

She gets up and walks away. Jack stops for a second, he breathes and then turns to watch her leave, he then places a finger on his lips.

INT. CARYS' HOUSE

Gwen brings in Carys, Jack is standing behind her dad. Her dad greets and hugs her. Jack smiles at Gwen.

INT. THE HUB

Gwen is taking down her display on Carys' life. Jack walks in.

JACK : Still here ? Everybody else is off doing… whatever it is they do when they're not here.

GWEN : How long you been there ?

He shrugs and smiles, she smiles back and continues taking down the papers.

GWEN : I wanted to finish off.

JACK : Do one thing for me. Don't let the job consume you. You have a life, perspective, we need that.

Gwen finishes taking down the papers and puts her hands on her hips.

GWEN : Who are you Jack ?

JACK : I'm sorry.

GWEN : You can't die. You tell me the 21st century is when it all changes... hat we have to be ready.

JACK : So you do.

GWEN : But how can you know ?

JACK : You think knowing the answers will make you feel better ?

GWEN : Who are you, what are you doing here ?

JACK : Go home Gwen Cooper. Eat lasagne, kiss your boyfriend, be normal… forme.

INT. GWEN’S HOUSE

Gwen and Rhys eat dinner – lasagne. Rhys is talking about work, Gwen is not listening.

RHYS : Am I boring you ?

GWEN : Sorry.

RHYS : Too good now to care about transport routes are we ?

He smiles and Gwen kisses him.

GWEN : Let's go to bed.

FLYOVER CARDIFF BAY


END

Kikavu ?

Au total, 41 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

stephane25 
18.02.2018 vers 20h

Phoebus 
15.02.2018 vers 00h

Helsinki 
08.03.2017 vers 23h

LaFriteFan 
24.02.2017 vers 21h

tauriel 
04.01.2017 vers 12h

Larousse96 
03.12.2016 vers 18h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvrez le numéro 11 de notre magazine HypnoMag avec une interview exclusive de Jaicy Elliot !
HypnoMag | Découvre le numéro 11 !

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente

La photo du mois
Hier à 13:33

Le jeu du pendu
Hier à 10:00

Développement
15.10.2019

Episodes radio
24.08.2019

Musiques 305
Hier à 10:04

Musiques 401
Hier à 09:44

Musiques 304
19.10.2019

Musiques 303
18.10.2019

Musiques 302
17.10.2019

Actualités
Russell T.Davies écrit une nouvelle série

Russell T.Davies écrit une nouvelle série
Après Doctor Who, Torchwood et Years and years, c'est une nouvelle série de cinq épisodes que nous...

Le capitaine dans un nouvel audio !

Le capitaine dans un nouvel audio !
L'année chez Big Finish se terminera avec l'épisode "Torchwood: Expectant" avec le Captain Jack...

Martha Jones est de retour !

Martha Jones est de retour !
Plus de 10 ans après sa dernière apparition dans l'univers Doctor Who, Freema Agyeman reprend son...

Anniversaire

Anniversaire
Aujourd'hui, 1er septembre, veille de la rentrée, fini les vacances d'été, la plage etc... reste...

Years and Years débarque en France

Years and Years débarque en France
Ecrite par Russell T.Davies, l'homme à qui on doit Torchwood, Years and Years a été diffusée il y a...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium

God Save The Queen JOHN BARROWMAN le forum

HypnoRooms

Steed91, Hier à 08:57

Nouveau sondage concernant l'épisode 10.21 (pour son titre VF) de la série Modern Family

Steed91, Hier à 08:57

Venez nombreux, vous pouvez voter même si vous ne connaissez pas la série

stella, Hier à 13:33

Un nouveau thème attend vos votes dans les préférences. Merci aux votants

James723, Hier à 18:20

Nouveau sondage sur Malcolm, venez nombreux, merci !!!

ObikeFixx, Hier à 21:29

Hello. N'hésitez pas à venir voter pour les Nathan James et désigner le meilleur méchant de la série. Donc rdv sur le quartier The Last Ship

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site